Syndicat des professionnels de l'animal familier

Actualités & Publications

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 514
21 mai 2018

Le Bien-être animal dans les animaleries

Le Bien-être animal dans les animaleries

Quelles sont les garanties que le bien-être animal est respecté au sein d’une animalerie ?

Les animaleries respectent un cahier des charges strict pour chaque espèce vendue, avec des protocoles précis pour le nettoyage des espaces, les soins et les conduites à tenir en cas de maladie. Chaque protocole est pensé en fonction des besoins des espèces concernées, en lien avec des experts et des vétérinaires. Les vendeurs doivent sortir les animaux malades du circuit de vente et contacter un vétérinaire. Les animaux sont transportés selon un cahier des charges strict. Les fratries ne doivent pas être séparées pendant le transport, les animaux doivent être vaccinés et pucés. De plus, il est interdit de vendre un chiot ou un chaton de moins de huit semaines. Enfin, les animaux doivent disposer d’un temps d’adaptation de 24 heures avant mise en vente.

Par ailleurs, le PRODAF diffuse un Guide des Bonnes Pratiques en Animalerie destiné aux professionnels du secteur et qui recense la marche à suivre pour respecter le bien-être animal tout au long de la chaîne de vente. Enfin, les animaleries disposent d’une Charte qualité qui atteste de leur engagement en faveur du bien-être animal. Cette Charte, établie en lien avec les professionnels, existe depuis plus de vingt ans et indique que les animaleries respectent strictement les conditions de vente définies par la loi.

Les carnivores domestiques (chiens, chats, furets) sont suivis de la gestation à la vente. Ils subissent un contrôle vétérinaire avant le transport puis à leur entrée en magasin. Le vendeur doit remettre un certificat qui atteste que l’animal a bien reçu les vaccinations obligatoires et qu’il est en bonne santé.

Enfin, lorsqu’un animal est retiré de la vente, il n’est pas euthanasié, la loi l’interdit, il est cédé contre bons soins ou à un tarif très réduit. Les enseignes limitent au maximum le temps passé par un animal dans une animalerie.